Livres



Arctique Canadien, itinéraire au Nunavut

Territoire canadien, le Nunavut est né le 1er avril 1999. Ceux qui se sont désignés comme les Inuit, "les hommes", étaient enfin reconnus sur la terre de leurs ancêtres, "Peuple du froid" depuis quatre mille ans, autonomes depuis moins de dix ans !Sait-on que plus un seul Inuk ne vit aujourd'hui dans un igloo ? Est-ce à dire que les Inuit sont devenus comme tout le monde ? Ce serait trop simple ! Si la chasse et la pêche restent des activités essentielles, l'avion, le skidoo, la télévision ont bousculé une société qui se projette vers l'avenir à la fois avec inquiétude et espoir.Après une quinzaine de voyages en Arctique et trois expéditions, les auteurs racontent comment "tout à commencé", quand ils ont rencontré ceux qui n'attendent personne : les Inuit, leur terre, le Nunavut, et Nanook l'ours blanc.


Arménie, terre de culture et d'émotions

Le voile se lève enfin sur le premier pays christianisé du monde. Est-ce encore l'Occident ou bien déjà l'Orient ? Au carrefour des grandes routes commerciales, l'Arménie est une étape sur la route de la soie, elle en subit toutes les influences. Théâtre des luttes entre ses puissants voisins, elle est souvent envahie, vassalisée, amputée d'une partie de son territoire et de sa population.

Comment ce peuple, aussi malmené par l'histoire est-il resté debout ? Comment a-t-il conservé son identité intacte ? Sans doute parce que l'Arménie est soudée à ses deux piliers que sont sa religion et son alphabet.

Après génocide, séisme, éclatement de l'URSS, conflit du Karabagh, l'Arménie d'aujourd'hui se reconstruit, dans les soubresaults de la post-indépendance, grâce à sa principale richesse : la matière grise.

Connus pour leurs compétences commerciales, les Arméniens sont avant tout des bâtisseurs. L'architecture unique des églises, monastères, forteresses, khatchkars, témoignent  depuis des millénaires, du génie artistique de ce peuple.

Marie-Dominique Massol s'est immergée avec délices dans ce pays difficile, blotti dans les contreforts du Caucase. Dans ces montagnes, d'une beauté âpre et sauvage, elle a cueilli les sourires, guetté les regards, écouté les histoires, ri des "anekdots". Elle s'est délectée de cette culture multi-millénaire qui nous ramène aux sources de la civilisation. Elle rapporte un témoignage réaliste de l'Arménie d'hier et d'aujourd'hui, un voyage à travers une terre de grande culture, un regard sensible et respectueux.

Format 16/22 - 192 pages sur papier couché brillant - Reliure cousue brochée - 117 photos couleur.


Bali l'île inspirée

Bali fascine et fait rêver: c'est une île d'Indonésie, fertile, luxuriante, paradisiaque. Elle scintille comme une émeraude, un lac paisible de cratère, une rizière étagée au pied de volcans majestueux, un reflet de pagode, une saline au couchant. Ses habitants sont réputés artistes, inspirés. Peu de régions au monde ont un tel pouvoir d'évocation... Mais subsiste une inquiétude: le dernier des paradis serait-il menacé ?

L'auteur s'est immergé dans le Bali des Balinais. Il met l'accent sur les questions que l'esprit de réforme pose à leurs traditions ainsi que celles que l'Occident, les investisseurs et le pouvoir central posent à leur identité. Il montre que, sur l'essentiel, l'île a su préserver sa beauté, sa vertu, son harmonie. L'essor du tourisme l'a enrichie, et cet enrichissement, loin d'aliéner sa culture, l'une des plus vivantes et des plus créatives du monde, au contraire la renforce, profite aux rituels, aux arts, à la communauté.


Barcelone, exubérances, extravagances

Tant de villes en une seule, frimeuses ou intimes, se juxtaposent ou rivalisent. L'une est en chantier permanent, l'autre en quête d'une insatiable modernité. Son obsession de créativité déroute ou fascine. "Fais-toi belle" est sa devise en forme d'aveu. La cité des prodiges, réputée géniale, cosmopolite, à la pointe, branchée, s'exhibe, séduisante et séductrice comme modèle. Au-delà des oeuvres et des quartiers emblématiques, ce reportage lui rend hommage dans sa dualité, sa démesure. Magnificence, dévastation, utopie concrétisée, réalités controversées. Mais aussi éclats de vie, de déraison, rencontres anticonformistes et joyeuses.

 


Chypre, le jardin divisé d'Aphrodite

Connue depuis l'Antiquité pour la qualité du cuivre qu'elle produisait, la troisième île de la Méditerranée fut pour son malheur sur le chemin de nombreux conquérants.De son histoire tourmentée, Chypre a hérité de vestiges grecs, vénitiens, francs ou ottomans qui jalonnent ses paysages enchanteurs aujourd'hui voués au tourisme. D'églises en mosquées, de monastères en théâtres antiques, de sentiers de montagne en plages baignées d'eaux clémentes, l'île d'Aphrodite - c'est ici que serait née la déesse - est aussi un jardin d'Éden aux marchés colorés, aux tables gourmandes.  


Corée du sud, nouvelles du matin calme

Royaume-ermite, du peuple vêtu de blanc, pays du matin clair, du matin calme... Que savons-nous de la Corée ? Savons-nous comment s'expriment les Coréens au-delà de l'usine, libérés du travail, de la pression sociale et de la hiérarchie ? Quel est le piment de leur vie ? Quelles valeurs les unissent ? La Corée mérite qu'on s'intéresse à sa culture millénaire, brillante, en marge de ses prouesses economiqes.

Elle se ressource dans ces cérémonies ancestrales somptueuses, invente des rituels contemporains, s'épanouit dans les arts de la danse, de la musique, de la satire... Elle s'échappe en randonnées de montagne, à l'assaut des sommets déchiquetés, surtout à l'automne quand les parcs nationaux s'embrasent. S'échapper rappelle aussi les retrouvailles le soir, dehors, sous les tentes gargotes... et bien des débordements. Comme la vapeur s'échappe de la chaudière.

Ainsi, fortes traditions confucianistes, bouddhistes, chamanistes et valeurs nouvelles de la démocratie s'entrechoquent et fusionnent et rechargent en énergie ces héros de la croissance. La Corée, corps et âme, échappée, débridée, explose de liesse et de couleurs.

Fruit de sept séjours sur une période de vingt ans, au moment de la dictature des militaires, pendant la transition et surtout depuis l'avènement de la démocratie, ce travail décline promenades-poèmes, instantanés visuels, éclats de vie et touchants témoignages.


Ethiopie l'empire mythique

L'Ethiopie équivaut à l'Egypte sub-saharienne en termes de richesses historiques; elle possède un des patrimoines archéologiques les plus anciens de la planète. Elle est l'Afrique de l'Ouest en terme humains; ses nombreuses ethnies composent une mosaïque fascinante.Elle est encore l'Afrique du Sud, en termes naturels; elle possède plus d'animaux endémiques et d'oiseaux qu'aucun autre pays africain à l'exception de l'Afrique du Sud dont elle a aussi le climat. L'Ethiopie est un pays de secrets, de trésors à découvrir, et un secret elle-même. Pays inaccessible pendant des siècles, seul royaume chrétien d'Afrique isolé telle une île en mer musulmane, riche d'or et d'esclaves. Ce livre se veut une invitation au voyage.


J'ai vécu l'enfer de Raymond Maufrais

Richard CHAPELLE

En janvier 1950, Raymond Maufrais mourait d'épuisement dans la jungle guyanaise en voulant effectuer seul la jonction Ouaqui-Oyapock.

Dix-sept ans après, un jeune homme de vingt-trois ans, Richard Chapelle, s'aventurait sur le même chemin, essayant de réaliser ce que tout le monde jugeait impossible pour un Blanc: parcourir à pied quarante kilomètres au sein d'une nature hostile, puis descendre, sur un minuscule pneumatique, deux cents kilomètres d'une rivière encombrée de chutes. Le tout en solitaire.

Richard Chapelle connaissait les risques de l'aventure. C'est pourquoi il s'était soigneusement entraîné. Il avait cru tout prévoir, sauf que son expédition se transformerait en opération survie. C'est pourtant ce qui se passa. Perdu dans la jungle, voyant avec terreur ses vivres diminuer et sentant ses forces s'affaiblir, persuadé qu'il allait mourir, Richard Chapelle vécut pendant plusieurs jours l'enfer de Maufrais.

Tel est le raid que l'auteur nous conte dans ce livre : récit d'une aventure hors série, hommage d'un garçon courageux à un autre garçon courageux, Raymond Maufrais, qui n'eut pas la même chance, document étonnant où l'on peut suivre heure par heure la lutte d'un homme contre la mort.


La grande parenthèse

6 ans d'aventures en famille autour du monde

René Van Bever vous invite à partager cette longue route jalonnée de rencontres fortes et parsemée de dangers et de moments de pur bonheur dans un récit chaleureux et riche d'anecdotes savoureuses.

En observateur attentif, il relate avec un certain sens de l'humour, les péripéties et les étonnements de cette famille et s'inquiète de la dégradation de notre planète et de nos mers.

Embarquez sur le voilier caredas pour partager cette grande parenthèse et laissez-vous porter autour du monde.


Le cri des Indiens

Richard CHAPELLE

Je ressens comme un devoir de me faire l'ambassadeur des tribus indiennes du Brésil que je fréquente depuis de nombreuses années, et qui ne possèdent quasiment aucun moyen de se faire entendre. C'est pourquoi, à la suite de nouvelles enquêtes sur le terrain, j'ai choisi de rapporter l'histoire de quatre peuples dont le malheur est peu connu.

Chacun de ces récits représente un stade significatif du sort qui frappe les Indiens chaque fois que notre civilisation entre en contact avec eux. De leur disparition quasi totale (les Kreen Akarore) jusqu'à leur refus de tout rapport avec les Blancs (les Waimiri Atroari), en passant par une intégration passive (les Nambikwara) ou activie (les Xavante) mais toujours désastreuse, j'ai voulu, en partant de la réalité quotidienne chaque fois que je l'ai connue, et en montrant qu'un mode de vie différent du nôtre peut bien le valoir, lancer un cri d'alarme.

Il reste une chance de sauver les enfants perdus du monde. Naïve peut-être, ultime sans doute, elle réside dans une prise  de conscience nationale et internationale, sans arrière-pensée politique ou religieuse. A sa mesure, ce livre tente de participer à son éveil.


Le murmure des dunes

Petit éloge du désert et de ceux qui y vivent

Points forts : - une invitation au nomadisme et à l'ascèse - découverte des paysages magiques et changeants des déserts d'Afrique - un témoignage éclairé qui fixe par écrit la sagesse d'une civilisation de l'oralité - une invitation à la vie quotidienne des caravaniers et des pasteurs du Sahara.


Le passage du Nord-Ouest, le sacrifice de Joseph-René Bellot à la recherche de sir John Franklin.

Le livre de Nadine et Jean-Claude Forestier Le passage du Nord-Ouest, le sacrifice de Joseph-René Bellot à la recherche de sir John Franklin s'est vu décerner le 10 décembre 2011 au salon nautique de Paris le PRIX MARINE 2011 par l'ACORAM, Association des Officiers de Réserve de la Marine Nationale. Le livre raconte l'odyssée dramatique de l'expédition Franklin de 1845, au travers de la vie d'un jeune officier de la marine française, Joseph-René Bellot, également disparu tragiquement en Arctique, toujours reconnu comme un héros en Angleterre mais oublié en France. Les personnages de John Ross, le premier explorateur qui comprit que pour survivre en Arctique il fallait adopter le mode de vie des Esquimaux, et de John Rae, médecin cartographe pour le compte de la compagnie de la baie d'Hudson, décrit comme le véritable découvreur du passage du Nord-Ouest, alimentent également cette véritable saga arctique.Le prix MARINE 2011 a été accordé au livre pour la précision et l'ampleur de ses recherches, de sa documentation et de ses illustrations, susceptible de plaire aux spécialistes de l'exploration arctique tout autant qu'au grand public."Ce magnifique volume, enrichi d'une profusion de somptueuses illustrations, se lit comme un roman captivant.""Il fait rêver, tant pour les découvertes auxquelles il associe ses lecteurs que pour les caractères généreux et trempés qu'il donne à admirer et - souhaitons le - à imiter."."

"Il faut le lire et le faire lire."


Les hommes à la ceinture d'écorce

Richard CHAPELLE

Au Brésil, l'accès aux territoires indigènes n'est permis qu'à la FUNAI (service de protection des Indiens) et à quelques spécialistes indigénistes. Or, en 1978 Richard Chapelle et sa femme ont été autorisés à pénétrer dans les régions interdites, ou non encore pacifiées, où les Indiens n'ont fait l'objet d'aucune étude anthropologique.

L'aventure se déroule dans l'immense contrée du rio Aripuana, à l'intérieur de laquelle la FUNAI a créé plusieurs "postes d'attraction" destinés à attirer puis à protéger les Indiens dont la plupart n'ont jamais eu de contact avec la civilisation. Parmi ceux-ci, une des tribus les plus remarquables est celle des Cintas Largas (les hommes à la ceinture d'écorce) qui vivent dans leurs "aldeias" au fin fond de la jungle. Tribu redoutable pour quiconque l'approche.

Prenant tous les risques, Richard et Carmela Chapelle, après quatre jours de marche dans la forêt, atteignent une de ces "aldeias". Ils vont vivre quelque temps dans l'intimité des Cintas Largas, qu'ils devront quitter précipitamment, le climat commençant à se gâter pour eux. Mais ils ont rapporté de ce voyage un document unique sur la vie des "sylvicoles" et sur le rôle joué par la FUNAI dans cette région où indiens, colons et chercheurs de diamants continuent à s'affronter.


Madère l'île aux mille couleurs

"Qui l'a visitée une fois ne pourra s'empêcher de revenir un jour !"

Ce vieux proverbe de l'île de Madère garde toute sa pertinence tant les attraits que cumule ce petit territoire portugais sont nombreux. D'ailleurs, ces terres d'origine volcanique, idéalement placées sur les routes des grandes navigations, ont été pendant des siècles l'objet de toutes les convoitises. Son passé, hérité des grandes découvertes, comblera les amateurs d'art et d'histoire.

Aujourd'hui encore, cet archipel aux paysages grandioses et baigné par un climat subtropical attire, hiver comme été, de nombreux visiteurs. Pourtant, Madère a gardé une bonne part d'authenticité avec son artisanat (broderie et vannerie), son folklore et ses fêtes traditionnelles. L'élaboration du fameux vin de Madère est ancré dans les traditions. Liés à l'histoire, ce sont des vins à découvrir absolument !

Vestige unique de l'ère tertiaire, le forêt laurifère est sillonnée par un dédale de canaux d'irrigation, les "levadas", qui en font un paradis pour les randonneurs. Conjuguant les griseries de la vraie montagne et les douceurs tropicales, Madère a de quoi ravir tout un chacun.

Entre le sable blond de Porto Santo et les falaises abruptes de Madère, les activités et les évènements ne manquent pas dans la région de Funchal. C'est une culture riche et vivante qui vous attend sans compter la grande spécialité de l'île : les fleurs. Il y en a partout !

Venez, je vous invite à partager ma fascination et à faire le mélange des couleurs sur ce bijou posé au milieu de l'Atlantique.


Nouvelle-Calédonie, nickel et coquillages

La Nouvelle-Calédonie ! Terre de découvertes et de diversités…

Dans la magie du Pacifique se niche un archipel à la croisée des peuples entouré du plus
grand et du plus beau lagon du monde. Surnommée le « caillou », cette terre éclatante, magnétisante abrite une richesse énorme, le nickel.
Dans ce pays en pleine mutation marqué par un passé colonial douloureux,  Mélanésiens et Européens doivent inventer une façon de vivre ensemble en trouvant un équilibre entre l’exploitation minière et le patrimoine écologique, entre les valeurs kanakes et le fonctionnement occidental, entre le droit administratif et le droit coutumier. Voilà tout le défi des années à venir pour ce joyau tropical de l’hémisphère sud…
Grands voyageurs, passionnés par les rencontres, nous sommes allés vers les populations calédoniennes  pour mieux comprendre l’évolution de ce pays et les enjeux sociaux, politiques et économiques qui s’y jouent.
Avec nous, vous plongerez dans le bleu du Pacifique, vous survolerez le lagon, vous parcourez la Grande terre, de la savane de la côte Ouest à la forêt tropicale de la côte Est. Vous découvrirez les paysages énigmatiques du grand sud calédonien.Vous apprécierez la douceur des superbes îles Loyautés sans oublier la féérie de l’île des Pins.
Vous approcherez le monde broussard des caldoches et plus encore, le mode de vie traditionnel des kanaks, le peuple premier.
Bref, nous vous emmenons à la découverte de cette authentique terre mélanésienne au goût de France du bout du monde…
En route pour une autre approche de la Nouvelle-Calédonie, loin des clichés et proche des réalités !


Portugal, une identité, un destin

Ouverte sur l’océan, la patrie des découvreurs et conquérants en a conservé la « saudade ». Leurs enfants sont toujours sur le départ ou dans l’espoir du retour, ancrés à leur histoire. A travers de magnifiques personnages, l’auteure a saisi l’attachement à la terre, le rêve des espaces perdus, la fierté du parcours réussi de l’ombre à la lumière démocratique. Portrait d’aujourd’hui, une jeunesse dynamique, lucide, profondément européenne et branchée, mais traditionnelle, debout face à un avenir incertain. Pays des mille et une richesses, de Faro à Porto ou Lisbonne, sur la route des plages, des vins, des azulejos ou des forteresses,« Bem-vindo a Portugal » !


Roumanie, d'hommes et de lumières

Cet ouvrage ne contient pas seulement de belles photos des plus beaux paysages de la Roumanie, mais il nous invite à découvrir la culture, l'histoire, les modes de vie et les évolutions de ce peuple hors du temps.Olivier Bourguet est un très bon narrateur qui se sert des images pour appuyer son récit. Sa belle aventure est racontée avec humilité, ses rencontres sont passionnantes et son envie de faire partager la culture des Roms est si grande, qu'on pourrait le suivre les yeux fermés lors d'un prochain voyage.


Saint-Petersbourg, folie, poésie d'une cité boréale

Saint-Petersbourg est née de l'ambition folle d'un homme de génie, Pierre le Grand, autocrate visionnaire, qui voulait ouvrir, seul contre tous, une fenêtre en Russie sur l'Europe.

De Pierre le Grand à nos jours, ce beau livre retrace son destin épique, à la fois capitale des arts et ville martyre, splendide ou désolante suivant la lumière, qui joue de ses façades pour voiler ses malheurs. D'une part, il évoque les tragédies de son histoire. De l'autre, il rend hommage à tous ses architectes occidentaux et russes qui en trois siècles ont modelé une des plus belles villes du monde, où les musées, palais, jardins de tous les styles rivalisent d'harmonie et d'élégance.


Ténéré, avec les caravaniers du Niger

Depuis le Moyen Age, des caravanes arpentent les étendues les plus isolées du Sahara.

Le Ténéré, désert des déserts absolument plat, et l'erg de Bilma, au Niger, sont toujours traversés par ces files de dromadaires lourdement chargés de marchandises.

Chaque automne, les Touaregs de l'Aïr quittent ainsi leurs montagnes pour rejoindre la falaise du Kaouar, 800 km plus à l'est. A la même période, les éleveurs toubous du massif du Djado -en famille parfois- s'élancent dans les immensités dunaires qui les séparent des marchés du Sahel, en particulier du territoire des fascinants bouviers wodaabés... Ce rythme séculaire des échanges autorise la circulation des pains de sel de Bilma, des dattes des oasis du Kaouar et de Djado, des céréales soudanaises. Il permet la vie dans ces endroits si reculés du Sahara.

L'ouvrage offre une immersion totale dans la vie quotidienne de ces nomades des marges désertiques.


Tian Tou, dernier village avant le ciel

Jean-Claude Raoul et Wei Weining

Jean-Claude Raoul a découvert le village de Tian Tou en 2001. Depuis 2004, il y vit de six à huit mois par an, observant le développement de cette vallée. Il y a tourné deux documentaires et publie un livre : « Sur le dos du dragon ». Il poursuit ses rêves en traquant, avec ce regard si particulier qu’il porte sur la réalité ; la beauté qui se cache dans le quotidien le plus ordinaire pour peu qu’on prenne le temps de s’y attarder et de la débusquer.

L’hiver 2005 Wei Weining était de passage à Tian Tou. Une longue amitié s’est tissée entre eux. Jean-Claude Raoul lui a demandé de l’accompagner afin de recueillir les témoignages des Yao pour ce livre et pour le tournage de ses documentaires. Il l’a choisie pour la confiance qu’il lui témoigne, pour sa connaissance de la culture française, sa grande finesse et ses actions de sensibilisation liées aux problèmes de l’environnement.